et qui accèdent en Elite et le maintien pour toutes les autres équipes. Les filles de la 2 sont 4èmes, ce qui est un bon résultat pour ce groupe ayant beaucoup de débutantes.

Les garçons de l’équipe première sont 6èmes du Championnat. Un peu de regrets, parce qu’il a manqué peu de chose pour être dans le carré final. Cela nous rappelle juste l’exigence du haut niveau en terme d’implication et de volonté de vaincre. La 2 se maintient en Nationale 2. La 3 est 4ème et la 4 est 5ème.

La saison aura été aussi marquée par de très beaux tournois dans nos salles, l’apothéose étant l’organisation des finales Elite, puis Nationale 1. Un grand remerciement à tous les volontaires qui ont répondu présent.

Place au gazon, avec de nouveaux objectifs …

L’objectif pour les garçons de l’équipe 1 est clairement le retour en Elite, et l’ambition est d’être en tête du Top 4. Pour cela , le groupe s’est renforcé par les arrivées de Camille Vanhecke (en novembre), Benjamin Laffineur, en provenance de Lille MHC et de Federico Franco, qui vient de Mendoza (Argentine), tout comme Juan-Manuel Zarate, qui est revenu. Calem Carrel est également de retour de Nouvelle-Zélande. Carlos Domecq est resté au pays, nous avons une pensée très amicale pour lui. La base du groupe reste celle du début de saion, on note les retours de Benoit Reinhardt et de Martin de Tauriac, formés au Club et qui avaient mis en suspens le hockey. Un groupe solide, ambitieux, qui a une revanche à prendre. Les objectfs diffèrent pour les autres équipes : l’attente du club vis à vis de la 2 est que sa progression suive celle de la première, pour qu’elle soit un espace de progression pour les jeunes joueurs.

Pour les filles l’objectif est également la montée en N2. Le groupe a des capacités, mais a besoin de se renforcer sur le plan physique, technique et mental, même si l’expérience de la salle a gonflé la soif de victoire. Là aussi, de nouvelles joueuses sont attendues pour encadrer les débutantes et consolider les lignes. Un point reste encore à traiter, celui de la gardienne : on y travaille, mais la solution idéale reste encore à concrétiser.

Allez Douai !!